Sécurité en électricité : comment protéger un câble électrique extérieur ?

Les installations électriques mal protégées d’une maison constituent des sources potentielles d’électrocution. Le risque est accru lorsque l’équipement d’éclairage se situe en extérieur. Plus précisément, ces types de dispositifs sont davantage exposés aux facteurs favorisant la défaillance des câbles : humidité, rongeurs, etc. Il est donc important de sécuriser ces installations électriques sensibles. Comment protéger un câble électrique extérieur ? Voici les techniques idéales pour y parvenir !

Disposez de l’équipement nécessaire

Avant d’entamer n’importe quel travail d’isolation de câble électrique extérieur, vous devez disposer du matériel et de l’outillage adéquats. En vous renseignant auprès de votre fournisseur électricité, vous pouvez trouver aisément un opérateur qui vend ces équipements.

Pour mener ce type d’opération, vous devez prévoir des gaines. Elles sont utiles au cas où les conduites sont usées et doivent être substituées. À défaut de gaines, choisissez des chemins de câbles.

Les câbles à protéger doivent y être introduits. À cette étape, veillez à bien prendre la mesure du matériel à utiliser. Sa longueur doit être équivalente à celle du câble électrique.

Pour éviter toute surprise au moment de l’installation, les dimensions de la gaine ou du chemin de câble doivent dépasser légèrement la longueur du câble.

Ainsi, vous pouvez couper la partie en surplus au besoin. Pour acheter votre gaine, veillez à choisir celle qui est de qualité supérieure. Les modèles à multiples usages sont à privilégier.

Vous devez choisir ce matériau en fonction de son étanchéité. Il est bien possible d’en trouver chez votre fournisseur de l’électricité verte. Il vous faut également de la silicone, du mortier-ciment et de la laine de verre.

Sécurisez les câbles électriques extérieurs en les isolant

La technique de protection des câbles électriques extérieurs par isolation est simple et rapide à effectuer. Pour la réaliser, il est recommandé de choisir entre des gaines ou des chemins de câbles en PVC ou en acier.

Certaines mesures de sécurité doivent aussi être préalablement prises avant de démarrer les travaux d’isolation. Elles consistent à couper la fourniture en énergie de l’installation depuis le compteur électrique qui tient lieu de générateur.

Cela vous met à l’abri de tout désagrément fâcheux que peuvent créer les fils de cuivre conduisant l’électricité. Après l’interruption de l’un des compteurs linky, il faut protéger ensuite entièrement les câbles électriques extérieurs.

Préalablement, vérifiez l’état de propreté du câble. Ce contrôle permet d’éviter le blocage du passage du courant électrique. Prenez également le soin de vous assurer que le câble électrique n’a subi aucune altération ou détérioration.

À la fin de votre opération d’isolation, procédez à un dernier check-up. Ainsi, vous avez la certitude que l’entièreté du câble est réellement protégée. Des professionnels peuvent vous proposer des offres de ce type.

Protégez les câbles électriques extérieurs par la technique de l’enfouissement

L’autre technique de protection des câbles électriques extérieurs consiste à les enfouir dans le sol. Vous pouvez réussir cette opération en suivant une certaine procédure. Pour bien faire l’enfouissement, le terrain doit être préparé.

Aussi, vous devez rechercher les voies de passage des gaines. Ensuite, dessinez des lignes bien tracées sur le sol afin d’excaver des trous. Les tranchées creusées doivent avoir une profondeur raisonnable.

Ainsi, vous êtes certain d’isoler entièrement le passage du conduit et de protéger toute présence humaine. La gaine et le filet de protection sont positionnés juste après. Pour un niveau de sécurité renforcé pour votre système, l’usage de stops gaine est fortement déconseillé.

Par contre, il est indiqué d’utiliser des bouchons de gaine. Ils doivent convenir aux installations et fermer hermétiquement les orifices.

Réalisez les travaux finaux

Les opérations de protection des câbles électriques par isolation ou par enfouissement nécessitent des travaux finaux. Ils consistent à combler les ouvertures créées dans l’intérieur du mur.

Pour ce faire, utilisez le mortier ou de la silicone. Votre mur peut donc retrouver son aspect originel. Il ne laisse subsister aucune trace de travaux. Votre câble électrique extérieur est ainsi protégé contre toutes les intempéries et vous sauvegardez l’esthétique de l’ouvrage de maçonnerie qu’est votre mur.

Si le lieu d’implantation des câbles est souvent humidifié, mettez de la laine de verre dans la gaine ou dans le chemin de câble.

Vous pouvez à présent disposer d’installations électriques bien protégées et bénéficier de votre électricité au prix du kwh en toute quiétude.

Author: Damien