syndic bénévole à Bruxelles

Devenir syndic bénévole à Bruxelles, les principaux avantages

Les dispositions légales en vigueur stipulent que les immeubles ou les groupes d’immeubles sont soumis au statut de copropriété. Il en découle qu’ils doivent être gérés par un syndic. Cet organe de gestion peut prendre deux formes différentes. Il peut être professionnel. Cela veut dire qu’une société externe va se charger de l’administration du bâtiment. Le syndicat des copropriétaires doit alors lui verser des honoraires en contrepartie de leurs services. Il peut aussi être non professionnel, c’est-à-dire un syndic bénévole. Ce modèle offre un certain nombre d’avantages non négligeable.

Des économies financières

En optant pour un syndic bénévole, on peut réaliser des économies. Il faut savoir que les prestations d’un syndic professionnel sont payantes et les charges sont beaucoup plus importantes. Il facture les services additionnels qu’il propose au syndicat des copropriétaires. Il en est ainsi notamment :

• de la tenue d’une assemblée générale des extraordinaires

• de la convocation d’une AG de l’envoi d’une copie du règlement de copropriété aux personnes concernées.

En ce qui concerne le syndic bénévole, il facture son service à des prix moins élevés que celui proposé par un syndic professionnel. L’argent épargné sur les frais de syndic pourra être investi dans des travaux d’amélioration de l’immeuble.

De la transparence dans la gestion des affaires de l’immeuble

Étant donné que le syndic bénévole est un des copropriétaires, l’accès à l’information est beaucoup plus facile. Plus de convivialité existe alors entre cet organe de gestion et les autres copropriétaires. Toutes les actions qu’il entreprend sont plus aisées à comprendre. Les détails sur son travail sont plus clairs. Les copropriétaires pourront suivre les dossiers avec une plus grande facilité vu qu’il n’y a pas d’intermédiaire entre ces derniers et les prestataires.

règlement de copropriété

De la rapidité dans les actions et les prises de décisions

Le problème avec les syndics professionnels réside dans leur lenteur sur le traitement des affaires courantes de la copropriété. Le syndicat des copropriétaires leur reproche souvent leur manque de réactivité ainsi que les délais de réponse trop longue. Avec un syndic bénévole, la gestion des dossiers de la copropriété se fera de manière plus rapide. Il y aura également plus de clarté dans l’utilisation des fonds propres de l’immeuble. La communication avec les autres copropriétaires est d’autant plus rapide étant donné que le syndic bénévole travaille sur place.

Les missions du syndic bénévole

De prime abord, il convient de préciser que seul un copropriétaire de l’immeuble ou son conjoint peut être désigné comme étant un syndic bénévole. Il est tout aussi important de rappeler que les attributions d’un syndic bénévole ou professionnel sont pratiquement les mêmes. Son rôle consiste notamment à :

  • exécuter les dispositions du règlement de la copropriété et les décisions prises en AG
  • administrer l’immeuble en bon père de famille
  • conserver et à entretenir le bâtiment.

Concernant les tâches administratives du syndic bénévole, ce sont surtout :

  • la préparation des assemblées générales
  • la tenue de l’AG
  • l’administration du personnel
  • la gestion des contrats de la copropriété

Il est aussi chargé de missions comptables et financières. Cela consiste notamment en l’établissement de budget prévisionnel et la tenue de la comptabilité. Il doit également créer un compte bancaire séparé au nom de la copropriété.

Vous pouvez également retrouver d’autres articles intéressants sur ce site.

Author: Damien